Griffe-du-diable

Griffe-du-diable

(Harpagophytum procumbens)

Les bénéfices de la griffe-du-diable
ou Harpagophytum procumbens

Il y a plusieurs années, une brochure (Éditions Alive) avait été publiée sur la griffe-du-diable et ce dernier résumait bien les effets curatifs de cette fameuse plante. 

En 1958, une première expérimentation du Dr. Zorn de l’Université d'Iéna en Allemagne, fut très prometteuse. L'étude réalisée a donnée d’excellents résultats concernant son action anti-inflammatoire et anti-arthritique sur 5 des 350 patients. Il fut l’un des premiers à faire des essais pour déterminer les effets de la griffe-du-diable sur les problèmes d’arthrite. Il a pu constater qu’après 5 semaines de traitement, l’enflure diminuait et les articulations devenaient plus mobiles.

En 1974, une autre étude démontre (Leuschner, 1974) que les racines de la griffe-du-diable semblent avoir la capacité d’éliminer du système toute l’eau excédentaire ainsi que les toxines. Plutôt que de produire des effets secondaires, elles (racines) apportent au contraire un sentiment général de bien-être tout en stimulant l’appétit et en SOULAGEANT LES SYMPTÔMES DE L’ARTHRITE.1

Un autre scientifique, le Dr Sigmund Schmidt, appui l’importance de cette plante par sa grande capacité de désintoxication et de protection du corps. Il conclut que même après l’arrêt du traitement, le processus de guérison ne s’arrête pas et que l’inflammation n’est pas réactivée. Il mentionne aussi que dans certains cas, les tisanes contenant de la griffe-du-diable aident certaines personnes ayant des symptômes au niveau du foie et des reins (effet désintoxiquant et stimulation des mécanismes protecteurs). 

Effets dépuratifs de la griffe-du-diable

  1. Action diurétique qui entraîne la déshydratation de l’inflammation et de l’enflure du tissus dyscolloidal. On remarque alors une normalisation de la collagénose, une MOBILITÉ AMÉLIORÉE ET UN SOULAGMENT DES DOULEURS3. Son action diurétique a un effet bénéfique sur le cœur.
  2. La griffe-du-diable exerce une influence sur les inflammations chroniques des voies urinaires, de la muqueuse des membranes, des voies digestives et tout particulièrement de l’estomac, du foie et de la vésicule biliaire.

On recommande la griffe-du-diable dans différente affections. La plus connue demeure l’arthrite, dans les cas d’arthrose, de goutte et dans certains cas on parle même d’allergies (rhume des foins, etc.) ce qui ne surprend guère compte tenu de son mécanisme de désintoxication et de son action diurétique.

On a depuis longtemps reconnu les propriétés exceptionnelles de cette racine. Bien des gens se réjouissent de l’amélioration apportée à leurs articulations que la prise de griffe-du-diable, sur quelques mois, leur a apportée.

Source :
Pickles, Hilderegard. Les griffes du Diable, Herbe curative miracle contre l’arthrite. Éditions Alive books, 1988.

  

On retrouve la griffe-du-diable dans :

FlexmaxFlex-t

     FLEXMAX         FLEX-T

© 2015 Virage Santé. Tous droits réservés.