Les mythes du sommeil

Les mythes du sommeil

___

On sait tous à quel point le sommeil est essentiel au bien-être, mais à travers les nombreux conseils qu’on peut lire, on retrouve également de nombreux mythes qui peuvent être nuisibles lorsque appliqués. Vous ne savez plus comment vous y retrouver? Voici quelques mythes bien connus... et démystifiés!


Dormir moins de 7 heures est inoffensif

On entend parfois dire que dormir 5 heures par nuit est tout aussi bénéfique que dormir 8 heures et que c’est tout simplement différent pour chacun de nous, mais ceci est malheureusement faux car il n’y a pas de preuves scientifiques appuyant cette croyance. Au contraire, sachez qu’il est essentiel de dormir au moins sept heures par nuit afin d'éviter des effets néfastes, à long terme, liés au manque de sommeil.


Dormir une heure de moins n’aura pas de répercussions le lendemain

C’est vrai et faux car vous ne ressentirez probablement pas plus de fatigue le lendemain, mais vous en verrez peut-être des effets sur votre façon de penser, votre temps de réponse et votre concentration.


Il est possible de récupérer les heures de sommeil perdues à la fin de la semaine

Faux. Dormir davantage à la fin de la semaine aidera légèrement votre niveau d’énergie, mais vous ne serez pas en mesure d’avoir une récupération complète. De plus, il vous sera plus difficile de vous lever une fois revenu à votre horaire de sommeil habituelle.


Le corps s’adapte rapidement aux changements d’horaires

C’est vrai, il est possible de reprogrammer votre horloge biologique afin d’accéder au quart de nuit, mais sachez qu’il vous faudra quelques jours car le corps s’ajuste généralement au rythme d’une à deux heures par jour.


On peut appuyer sur «snooze» de nombreuses fois, sans répercussions

Faux. Sachez que ce réflexe courant est assez néfaste car les quelques minutes de sommeil supplémentaires gagnées seront de très mauvaise qualité et retarderont simplement le début de votre journée.


L'alcool permet de mieux dormir

Faux. Bien qu’on puisse s’endormir plus facilement avec quelques verres dans le nez, l'alcool réduit la capacité à atteindre le sommeil profond, ce qui entraine un sommeil de mauvaise qualité.

___

SOURCES
http://www.unisom.ca/comprendre-le-sommeil/mythes-et-realites-sur-le-sommeil/https://www.femina.ch/forme/sante/sommeil-connaissez-vous-les-6-mythes-qui-mettent-votre-sante-en-danger

© 2015 Virage Santé. Tous droits réservés.