Prêle

Prêle

(Equisetum arvense)

Usage(s) ou fin(s) recommandé(s)

  • Traite les troubles du système urinaire (adjuvant)
  • Traiterl'énurésie (pipi au lit)
  • Traite la rétention d’eau et certains troubles menstruel

Mention de risques

Précaution(s) et mise(s) en garde
La prêle des champs renferme en très faible quantité un enzyme (la thiaminase) qui pourrait dégrader la thiamine (vitamine B1) en cas de consommation excessive, c’est-à-dire à des dosages très supérieurs à ceux mentionnés dans cette fiche. Le Canada est le seul pays à exiger que les extraits de prêle offerts dans le commerce soient exempts de cet enzyme. L'effet antithiamine de la prêle n'a cependant pas été démontré chez l'humain. De fait, on a vu de telles réactions toxiques uniquement chez du bétail qui avait consommé une très grande quantité de prêle. Le fait de chauffer la prêle à 100 ºC suffit à désactiver la thiaminase. Les extraits du commerce sont également sans danger à cet égard, car ils sont préparés soit dans une solution alcoolique ou une solution alcaline : l'alcool ou un pH élevé désactive la thiaminase. Ne pas confondre la prêle des champs avec la prêle des marais (Equisetum palustre) qui renferme des substances toxiques à faible dosage (alcaloïdes).

Contre-indication(s)
Enfants. La prêle séchée en poudre est à éviter chez les enfants, à cause de sa teneur élevée en silice inorganique. Des enfants ayant mâché des tiges de prêle ont eu des symptômes s’apparentant à une intoxication à la nicotine. Femmes enceintes et qui allaitent.

Réaction(s) indésirable(s) connue(s)
À haute dose, la prêle pourrait déclencher une dermatite de type allergique.

 

On retrouve la prêle dans:

Diurino  Flex-t     Javaslim-t

         DIURINO                  FLEX-T                  JAVASLIM-T

Références :
Passeport Santé. Approches complémentaires. Produits de santé naturels. http://www.passeportsante.net/fr/solutions/PlantesSupplements/Index.aspx
Google Images. http://www.google.ca/images

© 2015 Virage Santé. Tous droits réservés.